français

Conseil politique - exécutive de Parti de Gauche d’Iran (Fedayin du Peuple)

La crise économique exacerbée pendant les sanctions a ramené la classe moyenne de l’Iran à l’abime. Ce fait s’accompagne de la rupture des relations internationales des Iraniens, qu’il s’agisse d’une interdiction de voyage des Iraniens aux Etats-Unis lors de la présidence de Donald Trump, ou après cette époque du sentiment propagé par la République islamique que les Iraniens doivent se passer de la communauté internationale suite aux sanctions.

Parti de Gauche de l'Iran (Fédaiyan du Peuple ) Section Ouvrière

Plus de 2 000 grèves et manifestations ont eu lieu pendant cette période en Iran. Certaines ressources parlent même de plus de 3000 cas de grèves. Cette quantité de grèves est incroyable mais vraie. Pendant de nombreuses années, le nombre de protestations et grèves des travailleurs n’a cessé d’augmenter. Il faut savoir que la grève est considérée comme un acte illégal tandis que les activités syndicales et les unités ouvrières sont réprimées et les syndicalistes sont condamnés jusqu’à 20 année de prison, en plus des coups de fouet, fortes amandes voire des expulsions ou licenciements, sans compter les privations de droits et d’activités sociales.

Conseil politique-exécutif du Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple)

Le Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du Peuple ) soutient les revendications des activistes politiques et les militants des droits de l'homme, tout en soutenant l'appel de Barry Rosen et la présence de militants des droits de l'homme qui se sont mis en grève devant l'hôtel Coburg à Vienne pour la libération inconditionnelle de binationaux . Cela crée une pression sur la République islamique pour créer des campagnes et des actions à l'étranger pour la libération de tous les prisonniers politiques.

Conseil Exécutif du Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple)

Des fonds insuffisants ont été alloués à la bonne mise en œuvre du classement souhaité des enseignants au parlement et au mépris des demandes des autres enseignants, telles que l'égalisation des retraités, sur la base de la loi sur la gestion de la fonction publique, et le classement des employés. La liberté des enseignants emprisonnés et une éducation de qualité et gratuite pour tous les élèves figuraient également parmi les revendications soulevées lors des rassemblements.

Parti de Gauche d’Iran (Fédayin du Peuple

Nous croyons en l'organisation indépendante du peuple. La transition de ce régime et l'établissement de la démocratie et de la justice sociale ne sont possibles que par les luttes nationales et la large mobilisation sociale des différentes couches sociales de notre peuple. Nous insistons sur la nécessité d'établir des liens entre les mouvements de protestation de ces couches. Notre objectif est de soutenir les luttes de ces groupes sociaux et de renforcer la solidarité entre eux.

Comité exécutif politique du Parti de gauche d'Iran (Fadaian du peuple)

Un gouvernement de type taliban n'a définitivement pas d'avenir car il doit faire face à toutes sortes de crises, de résistances omniprésentes, de dissensions internes croissantes, de goulots d'étranglement financiers mortels et enfin à l'incapacité à trouver un équilibre entre les acteurs régionaux et mondiaux sur la « question afghane ». Mais les talibans n'ont pas une telle capacité.

Comité exécutif politique du Parti de Gauche d’ Iran (Fadaian du Peuple)

A l'occasion du 33ème anniversaire du massacre de milliers de prisonniers politiques par la R.I.I, le Parti de la Gauche Iranienne (Fadaian du Peuple) rend une nouvelle fois hommage à ces combattants tombés au combat, à ces âmes éprises de liberté, à ces compagnons engagés dans l'instauration de la démocratie et de l'égalité, à ces personnes qui réclament leurs droits, à tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour la liberté, la justice sociale et la liberté et contre la tyrannie de la R.I.I., ainsi qu'à leurs familles qui ont souffert et souffrent encore.

Conseil Exécutif du Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple)

Notre parti, le Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple ) en tant que l'un des partis de l'opposition démocratique d'Iran, en plus d'honorer les décisions et verdicts rendues pour Asadi et ses partenaires, exige que les noms des autres collègues d'Assadollah Asadi soient annoncés et mis à la disposition des partis et organisations d'opposition.

Les travailleurs précaires en grève refusent la création par le pouvoir de "Conseils islamiques du travail" censés les représenter et déclarent : "ce sont des instruments de contrôle des travailleurs au service des patrons". Ils ajoutent : "comme nos collègues de sucrerie Haft-Tapeh, de l’aciérie d’Ahvaz et d’autres entreprises nous n’accepterons jamais la création des Conseils islamiques du travail". "Le « Conseil organisateur des travailleurs de la sous-traitance dans le secteur du pétrole » est notre voix et le symbole de notre unité, celle des travailleurs".

Nos organisations syndicales françaises soutiennent pleinement les salariés en lutte, comme le fait sur place la grande majorité de la population, ainsi que la diaspora iranienne à travers le monde.

Conseil Exécutif du Parti de gauche d'Iran (Fadaiyan du peuple)

Ne participez pas aux simulacres d’élections qui renforcent vos ennemis de classe et consolident les fondements de la tyrannie. Demandez au peuple également de s'abstenir. Les gouvernements et les parlements formés jusqu'à présent ont tous supprimé certains de vos droits et ont modifié les lois contre vous.

Bureau politique-exécutif du Parti de Gauche d'Iran (Fadaian du p’Peuple)

Au cours de ces trois dernières années, le LPGI (FP) a tenté assurer sa présence dans la sphère politique du pays à travers de ses prises de position, l’expression de ses opinions et ses actions face aux événements différents et importants événements qui ont eu lieu dans le pays, la région et le monde tout en marquant l’image politique claire du parti. Au cours de ces années écoulées, nous avons toujours de été réactif aux événements politiques survenus en Iran. Le LPGI-FP a inlassablement exprimé et pris la position sur des évènements majeurs qui ont eu lieu.

Relations internationales de parti de Gauche d’Iran (Fedayan du Peuple)

La République islamique ne devrait pas être autorisée à échanger la vie de ce jeune médecin contre la libération d'un des accusés du massacre de 1987, emprisonné en Suède depuis novembre de l'année dernière.

Parti de Gauche d'Iran (Fadaiyan du Peuple)- Groupe de Travail Ouvriers

A l’occasion de ce Premier mai, nous vous demandons de condamner la répression des syndicats par le gouvernement iranien, d’exiger la libération des leaders et des militants travaillistes et de mettre le gouvernement iranien sous pression afin que celui-ci respecte le droit des travailleurs iraniens de s’organiser et qu’il cesse l’harcèlement de l’activité syndicaliste en Iran.

Parti Conseil central de Parti de Gauche d'Iran (Fadaiyan du Peuple )

Notre politique n'est ni la guerre ni le boycotte , ni la République islamique. Nous sommes contre la guerre et nous ne soutiendrons aucun côté des chefs de guerre. Notre parti se bat pour la transition de la République islamique vers l'établissement d'une république laïque et démocratique, s'appuyant sur les mouvements civils et les luttes démocratiques du peuple iranien, et condamne le recours à la force étrangère pour la guerre et des alternatives.

Conseil politique - Exécutif du Parti de la gauche iranienne (Fédayan du Peuple )

Cet acte des artistes et des artisans de la culture du pays, exprime non seulement la sympathie humaine envers les survivants en deuil des victimes de la catastrophe de l'avion de passagers, mais est également un signe de la patience écrasante de la communauté artistique du pays pour les actes de gouvernement qui mentent, inversent Insiste sur le secret, la déformation des faits, l'accusation, le dépôt, l'humiliation, l'intimidation et la répression.

Conseil politico-exécutif du Parti de la gauche iranienne (Fadaiyan du Peuple)

Nous invitons les parties à négocier et à régler leurs différends autour de la table de négociation. La poursuite de la tendance actuelle peut rendre la situation en Irak plus instable et rendre plus vulnérable le mouvement du peuple irakien pour un changement de la situation actuelle.

Les tortionnaires de la République islamique ont pour tâche d’obtenir de force des détenus des aveux en confirmation du scénario préempté de Khamenei consistant à dire que l’organisation des manifestations ont l’origine "extérieures", justifiant ainsi leurs attaques cruelles contre ces soulèvements de la population.

 

Conseil politique - Exécutif du Parti de la gauche iranienne (Fédayan du Peuple )

Ce n'est pas pour cela que l'opposition se tait. Tout le monde s'aperçoit que les divers courants d'opposition de la République islamique sont à part entière et quasiment présents dans le mouvement avec le soutien du mouvement. Nous dissimulons tous cela pour soutenir le soulèvement, rappelant les expériences des militants passés des militants du mouvement directement impliqués dans la lutte. Le problème est l'absence d'un monopole unifié de l'opposition démocrate ou.

Conseil politique - exécutive de Parti de Gauche d’Iran (Fedayin du Peuple)

Les détenus du récent soulèvement doivent être libérés immédiatement. Il doit y avoir une forte protestation contre le meurtre et la détention de la population. Il est important de tirer parti de la désobéissance civile et des pétitions, en particulier des grèves locales.

Conseil politique et exécutif du parti de gauche iranien (Fadaiyan du Peuple )

L'arrestation de Hamid Nouri est un acte contre un criminel qui est impliqué dans le meurtre de milliers de prisonniers politiques et se rendait librement en Europe depuis plusieurs années pour extorquer de l'argent à des familles en détresse au sujet de leurs proches emprisonnés en Iran

Comité politico-exécutif de Parti de Gauche d’iran (Fadaiyan du peuple)

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé mercredi à la retenue et a insisté sur le fait que la question syrienne n'avait pas de solution militaire. L'Union européenne a appelé à un arrêt immédiat des opérations turques dans le nord de la Syrie et a menacé de couper les fonds. La Ligue arabe a également fermement condamné l'attaque et a appelé à un arrêt immédiat.

Pour sortir de cette situation, le gouvernement Iranien est passé d’une politique de patience et d’attente à une politique agressive contrôlé et de nouvelle tactique, en reposant sur les capacités de ses alliés. Le fondement de la nouvelle tactique repose sur une escalade graduelle, prudente et d’endiguer des tensions et la pression exercée sur les États-Unis et leurs alliés dans la région.

Le Bureau politique – exécutif du Parti de gauche d’Iran (Fadaïan du peuple)

Tout ne doit pas être résumé dans les transactions officielles de la République islamique avec ces institutions. Il est nécessaire qu'ils sachent qu'ils doivent rendre des comptes à un pays mécontent et en colère contre le type de discrimination que ce gouvernement faire subir au peuple, en particulier dans le sport.